Pâte feuilletée


coût total: 2 euros

Ingrédients:
– 500g de farine
– 300g de beurre
– 250g d’eau
– 70g de sucre
– 10g de sel
– 25g de levure fraîche (surtout pas de la levure en sachet type vahiné)

Préparation:
– mettre dans la cuve de la machine à pain la farine, puis de part et d’autre le sucre, le sel, 50g de beurre, la levure et enfin l’eau. Régler la MAP sur le programme pâte (dough sur la notre) une dizaine de minute, en interrompant le programme (censé durer 1h30). Cette étape peut bien sure se faire à la main
– Pétrir la pâte pendant quelques minutes sur un plan de travail fariné suffisamment grand.
– Étaler légèrement la pâte sur une plaque, la couvrir de cellophane pour éviter la formation d’une croûte, et la réserver au réfrigérateur pendant au moins 3 heures
– pendant ce temps, prendre la plaquette de beurre et l’étaler de manière à la transformer en feuille de beurre d’une épaisseur d’environ 5mm (on peut tapper le beurre avec le rouleau a patisserie, ou – c’est ce que je fais – mettre le beurre dans du papier sulfurisé et étaler au rouleau… une fois la feuille de beurre réalisée, la réserver au réfrigérateur
– retravailler la pâte et l’étaler en fonction de la taille de la feuille de beurre de manière a ce que la largeur de la pâte soit légèrement supérieure à celle du beurre, et la longueur d’1/3 plus grand (difficile a expliquer sans photo)… une fois la pâte à la dimension voulue, y mettre la feuille de beurre dessus et effectuer un pliage sur la longueur de manière à avoir une alternance de beurre/pâte (la pâte devrait être pliée en 3)
– faire pivoter la pate ainsi pliée d’un quart de tour et l’étaler de nouveau pour la plier de nouveau en 3… mettre la pâte ainsi pliée sur une plaque, la couvrir de cellophane, et la mettre au congélateur pendant au moins 30 minutes
– faire pivoter la pate ainsi pliée d’un quart de tour et l’étaler de nouveau pour la plier de nouveau en 3… mettre la pâte ainsi pliée sur une plaque, la couvrir de cellophane, et la mettre au congélateur pendant au moins 30 minutes (oui, une nouvelle fois)
– faire pivoter la pâte ainsi pliée d’un quart de tour et l’étaler de nouveau… mais cette fois on l’étale le plus que possible, la pâte doit être le plus fin possible

voilà la pâte feuilletée est prête à l’emploi… pour faire des tartes, des croissants, des pains au chocolat, des pains au raisin, des chaussons au pomme, des palmiers, …

Remarque:
à la base, je suivais cette recette à la lettre: http://youtu.be/CxNijrxYW9Y
mais j’ai retiré le lait en poudre et l’oeuf (qui ne retire rien à la saveur de la pâte), j’ai augmenté le volume d’eau et j’ai rajouté du beurre…

Trackbacks Commentaires